Je veux être au courant des supers reviews de la super fée Ryalle !

lundi 16 mai 2016

Des plus et des moins, Episode 1 : Ephémère de Lauren Destefano





Résumé de quatrième de couverture : 


Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.



Les + : 


- Une atmosphère oppressante et brumeuse bien retranscrite. 
Une camaraderie entre les personnages féminins extrêmement touchante
Un style d'écriture agréable à lire (même si je regrette de ne pas l'avoir lu en anglais, la traduction de ce roman est plutôt bonne)
- Un récit addictif qui pousse à tourner les pages très rapidement
- Des passages très durs et sombres à lire que j'ai trouvés bien écrits et intéressants. 





Les -  

- Des personnages masculins fades
- Les romances amorcées sont inintéressantes et ne servent pas l'atmosphère pourtant réussie sans cela.
- Une curieuse ressemblance avec le roman de Margaret Atwood La servante écarlate qui m'a dès le départ empêchée de rentrer en complète immersion, car le chef d'oeuvre de l'auteur canadienne ne parvenait jamais à me sortir de la tête.
- Des ellipses temporelles qui nous empêchent de nous attacher réellement aux personnages et qui font que les rapprochements entre les personnages paraissent souvent forcés ou trop rapides. (Avec Gabriel notamment)


Pour résumer, j'ai apprécié cette dystopie YA mais je l'ai trouvée trop similaire à la servante écarlate , plusieurs choix de l'auteur m'ont agacée et je n'ai jamais réussi à ressentir de quelconque attachement aux personnages. 

Une note généreuse de 3/5.


Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère de Lauren Destefano, Castelmore. 2011. 350 pages.